Le Stress – Récap complet du live pour 2ndTry Magazine (13/09/2020)

Suite à notre live au sujet du stress sur instagram ce 13 septembre, nous avons décidé de vous faire un petit récap afin que ceux qui n’avaient pas pu être présent puissent profiter des informations qui y avaient été communiquées.

Si vous ne connaissez pas 2ndTry Magazine, je vous conseille vivement de jeter un œil à ce tout nouveau média. Coup de cœur personnel pour ce magazine frais, engagé et contemporain surtout présent sur Instagram pour le moment !  ( Entre nous, le nom est génial aussi… Très évocateur… )

 

>> Visiter la page Instagram de 2ndTry Magazine

LE RECAP //

D'où vient le stress ?

Le stress est quelque chose de tout à fait normal et naturel ! il peut même être sain si éphémère.

Le stress est en fin de compte une réaction de notre organisme face à une période d’activité intense ou pour faire face à un éventuel danger ( l’organisme déclenche alors un mécanisme de survie pour mettre l’organisme en « mode boost » et augmenter certaines capacités). Cependant on ne peut pas rester ainsi tout le temps, au risque de s’épuiser…  

Le stress n’est pas seulement un problème d’esprit, mais aussi de corps, il peut générer à long terme des maladies, des symptômes physiques, car les informations liées au stress sont inscrites dans nos cellules. D’où l’importance de pouvoir stopper la réaction de notre corps (que nous appelons stress) une fois qu’elle ne nous est plus profitable. 

 

J’ai constaté deux principales sources de stress : l’une liée à nos peurs et angoisses, l’autre au surmenage, à l’hyperactivité mentale. Dans les deux cas, apprendre à l’identifier et le reconnaître est une première étape pour arriver à le gérer. 

1. Le stress lié aux peurs et angoisses

Les stress en tous genres sont de plus en plus présents actuellement ; mais face à l’actualité, face à la période de transitions et d’événements majeurs que nous vivons, ce type de stress – lié aux résistances des uns et à l’impossibilité de se projeter pour d’autres – renforce ce type de stress généré par la peur et les angoisses. 

 

La seule chose qui génère la peur c’est l’inconnu !

Alors en acceptant l’inconnu, en faisant lui faisant confiance (et aussi en se faisant confiance à soi-même, à son propre potentiel), nous pouvons mieux faire face aux « turbulences » de la vie.

Si nous nous faisons confiance, et faisons confiance à la vie, nous acceptons les événements tels qu’ils sont.

Accepter la réalité c’est en acceptant le fait se permettre d’agir pour le meilleur et découvrir qu’il n’y a jamais de fatalités. Que tout est possible si on se permet avant tout de l’envisager. 

Ensuite, la volonté de transformer une peur – puisqu’on ne se débarrasse pas d’une peur mais on l’accepte, s’en nourrit et la transforme – est une chose primordiale. C’est un premier pas vers l’apprivoisement de ces sentiments qui font aussi partie de notre être.

La volonté fait beaucoup, elle est puissante et génératrice de changements. L’avoir c’est déjà générer des métamorphoses profondes à l’intérieur de nous-même. 

 

Une manière de s’apaiser face à ces angoisses :

Resituez-vous en tant qu’être humain, voyez ce que vous pouvez faire au sein de votre champ d’action, ceci tout en ayant conscience qu’il y a des choses qui vous dépassent. Remettez-vous à plus grand que vous – L’immensité de l’Univers que vous n’avez pas à responsabilité et qui est éternel. Apprenez à ressentir cette immensité et laissez vous aller ! « Tout vas bien! L’Univers s’occupe de lui-même! « . Vous n’avez pas besoin de porter le monde sur votre dos…

2. Le stress lié à l'activité intense

L’identifier et le reconnaître c’est déjà une première étape pour gérer son stress nous l’avons dit… De cette manière on conscientise notre pensée et notre corps. Ça fait l’effet d’un bon produit désincrustant avant le nettoyage à la brosse.  

On entend beaucoup d’histoire de burn-out dans les entreprises. Le burn-out survient quand on n’a pas reconnu le stress. Que l’on ne l’a pas accepté. Que malgré les alertes nous avons forcé…

On ne combat pas le stress, on ne l’évacue pas. On le stoppe ou on le garde en activité. Si on stresse trop longtemps la jauge devient pleine et explose. C’est comme une surchauffe. « burn-out » le terme Anglais est bien choisi. 

Quelques outils/astuces ultra simples pour nous aider au quotidien

Il y a quelques outils qui peuvent nous aider à mieux passer nos périodes de stress. Il y a de multiples façons de le faire, mais j’ai voulu vous communiquer les plus simples et celles qui sont les plus facilement applicables au quotidien. 

  • Prendre une douche, un bain, boire de l’eau consciemment – Cela peut paraître tout bête mais l’eau symbolise la fluidité, et c’est surtout un excellent conducteur électrique qui saura apaiser les tensions au niveau de votre système nerveux. En exécutant ces actions du quotidien de manière consciente (c’est-à-dire étant disponible mentalement et entièrement consacré à l’action, en ayant conscience du bienfait) le pouvoir est amplifié et le corps s’aligne avec l’esprit.
  • Partitionner sa journée – instaurez des marquages temporels symboliques (pour marquer chaque moment de la journée) surtout quand vous rentrez du travail. Pour que l’inconscient comprenne et se détache de tout ce qui pourrait faire perdurer l’état de stress ou l’hypermentalisation (quand on cogite de trop !). Ces marquages peuvent être de n’importe quelle nature (orale, physique, mental). Un truc, n’importe lequel, que vous allez définir comme marqueur. Un truc qui vous dit « ok, il y a une transition dans ma journée, je me déconnecte et me reconnecte à autre chose, je passe à autre chose »
  • Faire du sport  – on ne le dira jamais assez, le sport c’est important. Il libère du stress d’une façon hormonale, rapide et efficace. C’est un moment rien que pour vous, un moment où on est conscient de son corps .
  • Ne pas hésiter à aller voir un spécialiste, à utiliser des techniques psycho-énergétiques pour travailler en profondeur – aucun problème n’est trop grand pour être soigné. Il suffit de temps, de volonté.
  • Faire de la méditation – si la méditation vous tente, (oui il ne faut pas forcer) elle est un moyen, ou plutôt une hygiène de vie qui permet de surmonter les choses, de faire corps avec les parties les plus profondes de son être. Elle est un outil formidable de transformation.

 

  • Se concentrer sur l’instant présent – La majorité de nos tracas sont liés au fait que nous sommes constamment préoccupés par le futur ou le passé. Une façon très simple d’y revenir, se concentrer sur sa respiration et être dans l’observation plutôt que dans la projection.

13/09/2020 | Elohriël + 2ndTry Magazine

Cet article est protégé par des droits d’auteurs, afin de préserver son intégrité, le partage (même partiel) fait autrement que par le moyen d’un lien vers cette page n’est pas autorisé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *