La re-découverte du concept de l’Amour

On dit souvent que l'amour est la source de tout. Je n'avais jamais vraiment compris ce concept. Du moins , je me rends compte aujourd'hui que ma compréhension de l'Amour universel n'était que partielle.

Effectivement, je n’étais pas sans avoir exploré le sujet. C’est la quête d’une vie ou même de plusieurs vies. Celle où l’on part à la recherche de la source du Tout, de la force de vie qui régit l’Univers. Un mystère sans fond…

Je n’étais pas sans y avoir réfléchi, sans avoir tenté de trouver des réponses à tout cela. C’est dans ma nature d’explorer. Mais ce que je viens d’expérimenter défie tous les jugements, toutes les pensées que j’ai pu avoir au sujet de l’Amour.

Avant, quand j’y réfléchissais, je tentais de définir l’Amour par le type de relation ou d’état dans lequel il pouvait prendre forme. Comme s’il y avait plusieurs formes d’amour. Je tentais de le catégoriser. Or, ce que j’ai découvert c’est que l’Amour transcende le mental. Il n’y a pas de règle, c’est une chose infinie.

Il s'agit en fait de la plus grande force de l'Univers - la puissance par laquelle l'Univers lui même tire son potentiel de vie et de création.

Bien sur, nous ne ressentons pas la même chose à propos d’une musique ou d’une personne, d’une relation amicale, amoureuse ou en relation père/mère et fils/fille. Mais ce n’est pas l’Amour qui change, c’est son contexte d’apparition, son intensité, les sentiments secondaires qui apparaissent autour. Pourtant, au fond il s’agit de la même énergie. C’est le contexte et ce qu’il y a autour qui crée l’illusion de ressentir quelque chose de différent.

Certains trouvent l’amour dans le divin, quand parfois d’autres croient seulement le trouver. Mais l’Amour ne se situe pas dans l’extase spirituelle, il est une expérience beaucoup plus forte qu’un état de conscience modifié, qu’un état de transe. Il se trouve dans la conscience pleine et se capte par le cœur. Pour nous humain, la captation de cette force est pratiquement semblable à une émotion, la plus forte de toutes… (même si ce n’est pas tout a fait une émotion mais plutôt la force qui alimente nos émotions). Notre cœur est le siège de cette énergie, il est aussi le premier organe à recevoir l’information, avant même que le cerveau n’ai eu le temps de la mentaliser sous forme d’idée, ou même que le centre énergétique du plexus solaire ne se soit servi de cette force pour faire croître les émotions.

Une autre chose que j’ai découvert à propos de l’Amour ; c’est en quelque sorte son rapport transcendantal a toute notion de dualité (bien/mal, vrai/faux, mâle/femelle.) Nous vivons dans un monde fait de dualité mais l’énergie qu’est l’amour ne connaît pas ce principe.

Effectivement le véritable Amour n’est pas seulement le « bon » côté. C’est pour sûr celui que l’on préfère voir… Mais comme je l’ai dit, l’amour est une force. C’est sa définition : la plus grande force/énergie qui puisse exister dans l’Univers, car elle est à la source de l’Univers lui-même.

L’amour est un peu comme un feu ou comme la force électrique. C’est une force qui peut soit servir à vous réchauffer, à donner ou à préserver la vie, soit une force qui peut brûler, détruire… Il faut accepter cette nature. Car même si l’Amour, ou plutôt certaines émotions qui en découlent, peuvent dans certaines conditions faire très mal ; comme une brûlure, une électrocution… Nous ne pouvons pas vivre sans. Car c’est l’énergie qui nous maintient en vie, sans laquelle nous serions des zombies.

Je me suis surpris à ressentir l'Amour dans une très grande douleur.

Cela m’était déjà arrivé à plusieurs reprises, mais cette fois j’ai compris ce qu’il était, à quel point cette énergie est puissante et nous permet d’évoluer.

L’Amour peut brûler. C’est pour cela qu’il est important d’ACCEPTER sa nature inconditionnelle. Si nous ne l’acceptons pas, la situation de blocage émotionnel risque d’obstruer le passage de cette puissante énergie et ainsi causer des dégâts collatéraux (voici pourquoi les souffrances qui lui sont liées sont très fortes). Ce n’est pas vraiment l’Amour qui détruit , c’est le fait que l’énergie soit bloquée.

Sans amour il n'y a ni grande joie, ni grande tristesse. C'est la motivation de toute chose.

Pour éviter de souffrir de l’Amour nous devons faire comme avec toute énergie, la canaliser… C’est a dire canaliser l’émotion, canaliser l’amour et s’en servir pour alimenter notre conscience, pour en tirer une expérience. Pour cela il ne faut résister à aucune situation, à aucun état d’être et nous abandonner pleinement à l’expérience.

Si nous faisons ça, peu importe l’émotion qui passe, nous pourrons nous en servir pour nous rendre plus fort. Pour accéder à un nouvel état d’être, de conscience, nous transformer, transformer notre vie, créer…

Bien sûr, parfois les situations sont tellement difficiles pour notre mental qu’il est presque impossible de ne pas passer par la souffrance. La réelle force réside alors dans le fait de transmuter cette souffrance en expérience. Pour cela, il y a plusieurs clés :

  • il n’y a jamais de fatalité
  • ne pas occulter les dégâts
  • accueillir la souffrance avec Amour (cette énergie qui n’est pas la cause des dégâts, mais qui en est sa source, est aussi celle qui permet de nous réparer une fois le blocage éliminé. L’Amour c’est la force de vie et de mort, ce qui crée et détruit ; il ne connaît ni le bien, ni le mal. Tout dépend de la forme que nous lui donnons )

Je sais que cette représentation n’est pas celle que l’on nous enseigne habituellement, car dans notre civilisation actuelle l’Amour est souvent associé au concept du bien. Mais pour évoluer il faut s’élever au-dessus du concept de dualité. Au lieu de voir le bien et le mal, voyons le juste.

 

L’Amour est passionnel, rayonnant et infini, il n’a pas de limite, il est magnifique. Ainsi, s’en servir nous permet d’aller au-delà de toutes les limites, car il les ignore.

ELOHRIËL

Cet article est protégé par des droits d’auteurs, afin de préserver son intégrité, le partage (même partiel) fait autrement que par le moyen d’un lien vers cette page n’est pas autorisé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *