Rendre à l’Humain sa souveraineté

rendre à l'humain sa souveraineté c'est lui faire découvrir son plein potentiel, afin qu'il puisse se développer et créer le monde de demain, digne de nous, sans domination, bâti sur le roc de la conscience.

Voici sept notions qui pour moi, caractérisent la souveraineté de l’Humain, celle qui permettra à quiconque la trouvera, de diriger sa vie et mener le monde vers ce qu’il y a de meilleur. 

Vous pourrez voir que ces notions s’interconnectent, certaines sont interdépendantes, ou complémentaires. 

Elles sont de brefs résumés, mais j’ai trouvé qu’il serait bien que l’on puisse les voir sur une seule page, cela permet de mesurer à quel point elles sont toutes connectées et ne forment qu’un au sein de la conscience humaine.

J’ai par ailleurs dû faire un choix dans la segmentation et le nom de toutes ces notions, mais il est clair qu’on aurait pu le présenter d’une manière différente. Le but de cet article étant de simplifier et rendre lisibles des notions complexes et pas forcément rationnelles, qui ont du mal à être « mentalisées », car elles se lisent plutôt avec le cœur.

 

Liberté

Personne n’a le droit de vous prendre la liberté qui vous permet de vous développer, de vivre et d’être heureux. Personne n’a le droit de vous manipuler ou de décider de qui vous devez être, car ce qui vous donne votre plein potentiel c’est d’être connecté à votre identité profonde (le vrai vous).

Être souverain, c’est être indépendant. C’est n’avoir besoin de la validation de personne dans tout ce qui concerne votre existence.

Force

La force représente pour moi notre capacité à générer notre propre énergie et ne pas avoir besoin de dominer ou de (se) servir (de) quelqu’un pour l’obtenir. C’est la maîtrise de soi ( en opposition au contrôle de soi ).

« Force » est aussi pour moi synonyme de volonté et de capacité d’adaptation.

Distance

Prendre de la distance par rapport aux situations de la vie et par rapport à soi-même, c’est sortir de la réaction pour entrer dans l’action. C’est a dire se placer en situation d’observateur avant de réagir à quoi que ce soit. Ceci dans le but d’agir de façon juste, sans être pris de court par nos émotions.

Être dans une situation d’observateur permet aussi  ( par la vision distante et pleine que vous accordez au problème ) de le conscientiser.

Confiance

Avoir confiance en soi-même et en la vie, c’est se laisser porter par le flux de la vie, comprendre qu’il n’existe aucune fatalité, et que la vie vous apportera toujours ce dont vous avez besoin si vous lui accordez cette confiance. Car l’Univers est conscient et s’organise de façon intelligente, juste et ordonnée.

Être dans la confiance c’est avoir « la foi », c’est être le roseau qui se plie sans se briser, c’est être l’eau fluide qui s’adapte à son milieu, et qu’on ne peut briser de par sa nature.

Connaissance

L’ignorance détruit plus que n’importe quelle arme. L’ignorance c’est le chaos. La connaissance elle, permet d’avoir les yeux ouverts, d’agir intelligemment, de s’ouvrir à la conscience et à la maîtrise. Soyons curieux de tout !

Résponsabilité

Responsabilité va de pair avec Liberté. Pour moi c’est prendre les commandes de sa vie, la placer sous sa responsabilité. C’est une manière de sortir de l’extériorisation du problème et de la victimisation, ce qui permet de régler réellement les choses et d’avancer.

Noblesse

La noblesse c’est avoir conscience de sa propre valeur et en même temps savoir être humble, noble devant la vie et ce qu’elle nous fait découvrir ; en comprenant qu’il y a toujours intérêt à apprendre de l’autre et de l’expérience. C’est comprendre que nous somme tout petit face au Tout, et qu’en même temps tout le potentiel de l’Univers est entre nos mains. Aspirer à la noblesse c’est viser à devenir la meilleure version de soi-même, celle qui est en connexion permanente avec l’âme.

Je vous remercie du fond du cœur de travailler à vous développer, car quand vous travaillez sur vous-même, vous permettez également aux autres de le faire, et c’est comme ça que chacun permet de faire grandir la société.

Pour une société consciente,

Elohriël

Cet article est protégé par des droits d’auteurs, afin de préserver son intégrité, le partage (même partiel) fait autrement que par le moyen d’un lien vers cette page n’est pas autorisé. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *